Les Actinopodidae

 

Cette famille regroupe 3 Genres (Actinopus, Missulena et Plesiolena) et 41 espèces décrites à ce jour. On retrouve ces araignées essentiellement en Australie et en Amérique du Sud (2 espèces en Amérique Centrale).
Les espèces du Genre Missulena, retrouvées essentiellement en Australie (une espèce au Chili), creusent un terrier d'environ 30 cm de profondeur refermé par un simple opercule ou un opercule en double porte, tout comme le font les Antrodiaetidae, de forme ovale. Les terriers sont en général retrouvés sur les rives des cours d'eau mais ont été également découverts dans des jardins. Les femelles restent toute leur vie dans le trou et ne s'en éloignent que très rarement, notamment lorsqu'elles chassent. Les mâles sont errants après avoir atteint leur maturité sexuelle après 4 ans. La taille de ces individus varient de 1 à 3 cm (les mâle ne dépassent pas 1,5 cm de longueurs). La femelle est toujours plus grande que le mâle et peut vivre jusqu'à 10 ans. Les chélicères sont particulièrement développés et présentent une forme caractéristiques de cette famille.
A la différence de la plupart des Mygales, les araignées du Genre Missulena ont une vie diurne. L'accouplement a lieu dans le terrier de la femelle. Celle-ci pond au moins 60 oeufs qui sont conservés dans leur terrier jusqu'à la dispertions des juvéniles qui a lieu en automne. L'essaimage est aérien, ce qui relativement rare chez les Mygalomorphes. Ceci expliquerait la très large dispertion de ces araignées.
Ces Mygales se nourissent en grande partie d'insectes mais peuvent également s'attaquer à d'autres araignées. Parmis leurs principaux prédateurs : les guêpes solitaires, les scorpions, les myriapodes ou encore les bandicoots.
Les femelles sont réputées innoffensives mais le venin des mâles est très toxique qui est injecté en grande quantité lors des morsures. Il a été reporté que ce venin serait potentiellement aussi toxique que celui d'Atrax robustus. Néanmoins il n'a été repertorié qu'un seul cas d'envenimation très grave chez un enfant. Il a noter qu'il existe un anti-venin.
Ces araignées sont couramment appelés par les Anglo-Saxons "Mouse Spiders" en raison du fait qu'elles creusent des terriers.

 

Missulena bradleyi

Actinopus sp.

 

Un Actinopodidae à l'affût à l'entrée de son terrier

 

Si vous souhaitez découvrir d'autres photos d'Actinopodidae, consultez la galerie des Actinopodidae.

 

Retour à la page principale